Pencak Silat

 

Bonjour à vous amis internautes ! 🙂

Aujourd’hui, je me propose de vous faire découvrir un peu plus le pencak silat !

Vous vous souvenez ? Cet art martial indonésien dont je vous avez parlé ici ?

https://fr.pinterest.com/pin/300263500139189730/

Alors il faut tout d’abord savoir qu’il existe, comme pour tout art martial, différents styles selon les provinces dans lesquelles est pratiqué l’art en question. Le style de bali, le style de java ouest par exemple.

En Indonésie, la culture est très tournée vers la Terre, les éléments, les animaux, avec un contact, je dirais presque chamanique avec cet environnement luxuriant et fascinant que l’on y trouve.

http://voyager-a-bali.com/a-propos-de-lindonesie/

Cette culture est très marquée et très ancrée dans les traditions et encore à l’heure actuelle.

Au 19e s, lors de la colonisation de l’Indonésie par les hollandais, la population due masquer son art martial, trop craint par les colons qui redoutaient la puissance de leur combat.

C’est ainsi que les indonésiens, tout comme au Brésil pour la capoeira, « cachèrent » le pencak silat dans des danses, ni vu ni connu, afin de poursuivre leur pratique, leur enseignement, malgré le regard et la surveillance pesante des hollandais.

Aujourd’hui encore méfiez-vous lorsqu’on vous propose une danse, vous verrez régulièrement des femmes indonésiennes, vous faire chavirez par simple mouvement d’épaules au fil d’une ronde ! 🙂

Une petite vidéo d’un jurus (sorte de kata) en Cimande, un des style de pecak silat:

(outch les cuisses et les fesses! les miennes gardent un bon souvenir des lendemains d’entraînement! ^^ )

Pour les cinéphiles et pour découvrir un peu mieux cet art martial, je vous propose ci-dessous quelques films (ce sont de véritables maîtres en pencak silat qui jouent dans ces films!):
Merantau,
Merantau 2,
The Raid.

Il faut savoir que dans le cadre du pencak silat, certains outils sont utilisés. Je vais vous parler aujourd’hui du karambit et d’une histoire surprenante que mon enseignant de l’époque m’avait raconté.

Les outils utilisés dans le cadre du pencak silat n’ont pas vocation initiale d’arme. Loin de là. C’est un outil magique pour la personne. Un cadeau qu’elle va garder tout au long de sa vie.

Pour cela, il faut aller faire commande à une personne ayant la connaissance pour réaliser des karambits traditionnels. La personne va alors aller se retirer dans la forêt durant dix jours afin de réaliser votre instrument. Durant ces dix jours, le créateur va appeler les esprits de la foret, les éléments, utiliser des outils et matériaux très spécifiques pour vous faire un karambit sur mesure, pour vous, votre besoin, votre niveau d’avancement spirituel, votre “âme” comme ils disent.

Vous imaginez donc bien qu’une fois colonisés, les hollandais se sont empressés de piller tous ces instruments, par crainte de leur utilisation très maîtrisée par les pratiquants du pencak silat, mais surtout par convoitise ! Car les karambits traditionnels sont souvent fait dans des bois très particuliers, ornés de pierres semi-précieuses, gravées, enfin ce sont de véritables objets d’art.

Toujours est-il que nombre de ces karambits se sont retrouvés dans les maisons hollandaises .

L’histoire raconte maintenant que ces karambits prenaient vie dans les maisons hollandaises ! Ils tombaient tout seuls, tapaient contre le mur sur lequel ils étaient accrochés. Bref, nombreux hollandais, pris de panique ont jeté toutes affaires cessantes ces instruments dans les fleuves les plus proches afin de se débarrasser de ces effets « indésirables » !

Encore aujourd’hui, de nombreux instruments indonésiens tels que les karambits sont retrouvés chaque année dans les affluents et fleuves des pays bas ! Simple coïncidence ?

Entre mythe et réalité, l’Indonésie recèle de telles richesses et perles de culture qu’elle nous emmène dans un voyage hors du temps nous faire découvrir ses mystères plus fascinants les uns que les autres !

Aller pour terminer en beauté, une petite vidéo de musique traditionnelle accompagnée de photos de paysages plus sublimes les uns que les autres (très souvent dans l’enseignement traditionnel du pencak silat, vous ferez les cours en musique ^^ !)!

à très vite pour de nouvelles découvertes 🙂

 

Laisser un commentaire