Nicole Niquille

Nicole Niquille – Guide haute montagne

Views:
6

Bonjour à vous toutes et tous 🙂

Vous savez maintenant, que j’affectionne particulièrement les récits de voyage donc de ce fait les écrivains voyageurs. Après Sarah Marquis, ou celui-ci aussi de Sarah Marquis, Bruce Chatwin et Nicole Viloteau, je vous présente Nicole Niquille. Et son livre « Et soudain, une montagne dans le ciel … ».

Qui est Nicole Niquille ?

Nicole Niquille

Nicole Niquille est la 1ère femme suisse devenue guide de haute montagne en 1986. A partir de là, elle tutoie les sommets himalayens et se mesure aux exploits des plus grands alpinistes.

Source image

 

 

 

Voici un article intéressant la présentant mieux que je ne pourrais le faire.

Mais un jour, où elle ne côtoie pas les sommets mais en balade à la cueillette de champignons, elle reçoit un petit caillou sur le sommet du crâne, qui avec la hauteur, lui fracture le crâne et la laisse paralysée. Elle raconte son histoire, avant et après l’accident, dans ce livre.

Son livre : présentation

 

Son livre

Il y a ceux qui marchent sans réfléchir, et il y a ceux qui marchent pour avancer. Nicole Niquille, elle, ne s’est jamais arrêtée d’aller toujours plus loin, d’aller toujours plus haut. Première femme guide en Suisse, en 1986, la Gruérienne s’est baladée ensuite sur les cimes himalayennes, se mesurant aux exploits des plus grands alpinistes.

Et puis, Nicole a été confrontée à un défi plus inimaginable que l’Everest encore, quand un caillou gros comme une noix, l’a clouée sur une chaise roulante, en 1994. Sans l’immobiliser pour autant. Débordante d’énergie, invariablement positive et une rage de vivre peu commune, la sportive d’élite a franchi bien d’autres obstacles.

Et comme toujours, avec simplicité et franchise. Elle s’est inventée une vie de restauratrice de montagne à Tanay, en Valais, tandis qu’elle a fait construire un hôpital sur les contreforts de l’Himalaya népalais. Enthousiaste toujours, amoureuse des défis humains les plus exigeants, Nicole Niquille témoigne aujourd’hui de ces obstacles qui l’ont amenée à gravir des montagnes bien plus impossibles, bien plus inaccessibles encore que le Toit du monde. Source

L’après !

Vous imaginez bien qu’une aventurière, même après un accident, fusse-t-il aussi dramatique, ne s’arrêtera pas là ! Elle amorce un nouveau chemin de vie. Elle fait le deuil des sommets. Se reconvertit mais bien sûr, la montagne reste le fil conducteur de son existence.

Alors la voilà partie sur son nouveau chemin. Elle créée une fondation « Nicole Niquille – Pasang Lhamu »  en souvenir de la 1ère femme ayant gravi l’Everest, mais qui malheureusement y laissa sa vie. Et à l’aide de cette fondation, construit un hôpital à Lukla. Celui-ci voit le jour en 2005. Date à laquelle les premiers patients sont accueillis.

Voici une présentation de l’hôpital, un petit film vaut mieux qu’une longue tirade !

Malgré son handicap, Nicole Niquille est allée au bout de ce qu’elle voulait créer. Une grande dame parmi d’autres. 🙂

J’avoue que je suis émerveillée par la détermination et le courage de cette femme qui a su, malgré un coup très dur de la vie, rebondir pour continuer à profiter de sa vie. Il est bien évident que ce n’est pas la seule à avoir cette détermination et ce courage. Bien d’autres ont su le faire. Et franchement, je leur tire mon chapeau et les saluent bien bas !

Alors, « tout de bon » comme ils disent en Suisse et à très bientôt pour d’autres aventures. 😉

Laisser un commentaire