Le Chant des Étoiles

Bonjour à toutes et tous 🙂

Aujourd’hui je souhaitais vous faire part de la notion de vibrations des astres, au travers d’un petit post sur le Chant des Étoiles et plus particulièrement le Chant du Soleil. À vos instruments, prêts, c’est parti !

Musique, vibrations, fréquences sonores et lumineuses

Tout d’abord, afin de poser un cadre, il ne s’agit pas de sons que l’on entend, que l’on reçoit dans le creux de l’oreille à proprement parler.

Pourquoi ? Alors voyons voir les bons élèves qui ont retenus ce que j’avais expliqué sur les ondes et la sonothérapie :)…

Personne ?

Car le son, qui est une onde mécanique, ne se propage pas dans l’univers. Elle a besoin d’un support pour se propager !

Eh oui, mais alors de quoi s’agit-il me direz-vous ?

Et bien d’une vibration interne au soleil, d’un chant interne, le chant (champ pour les scientifiques) de son cœur.

Pour faire simple il s’agit des mouvements de convections interne au soleil qui entraînent des fréquences, vibrations.

Vibrations internes au Soleil

En analysant le spectre lumineux du soleil, on peut « facilement » observer ces variations de fréquences…

Spectre lumineux du Soleil

… et en déduire un spectre acoustique interne au Soleil.

Spectre acoustique du Soleil

De champ à chant il n’y avait qu’un pas. Un véritable chant des Étoiles, notre étoile, via son champ vibratoire.

En analysant ce spectre on remarque que la note du Soleil serait un Sol dièse dans la gamme basée sur le La à 440Hz (pour ceux qui veulent s’amuser, vous pouvez essayer de le transposer dans la gamme basée sur le La à 432Hz ^^).

Incroyable non?

À très bientôt pour de nouvelles découvertes! 🙂

 

Laisser un commentaire