La plongée sous-marine

Aujourd’hui c’est décidé, je vous parle de plongée sous-marine, un sport que j’ai pratiqué très longtemps. J’ai dû arrêter car trop de problèmes ORL, vertiges sous l’eau entre autres choses, la plongée a été une merveilleuse expérience.

Mes débuts en plongée sous marine

Cela a commencé très simplement, j’ai rencontré une personne qui était moniteur de plongée et qui m’a fait partager sa passion. Donc ni une ni deux, je m’inscris dans le club où il enseigne.

Pour débuter, vu que je n’habite pas à côté de la mer, et bien ce n’est pas très exotique, on commence par la piscine. Différents exercices avec les bouteilles, de l’apnée et oui même si on a une bouteille sur le dos, on ne sait pas ce qui peut arriver, il faut parer à toute éventualité.  Et surtout être capable de pouvoir retenir sa respiration, ce qui peut vous sauver la vie. Bon là c’est cas extrême, ne paniquez pas !

Passage des échelons comme on dit dans le jargon et ensuite je me lance dans le grand bain. Plongées en milieu naturel, nous commençons par un lac.  Le lac c’est bien mais c’est froid à partir de 10 m environ et la visibilité n’est pas la même qu’en mer. Mais tout cela mis à part, c’est un très bon enseignement ! Et après je peux vous assurer que vous pouvez plonger où vous voulez, la visibilité sera toujours meilleure !

La 1ère fois que  j’ai vu un brochet et bien je peux vous dire que c’est assez impressionnant, il faisait 80 cm environ. C’est vraiment trop top de voir évoluer un poisson dans son élément, il suffit de se poser et de l’admirer !

brochet

 

          La Méditerranée

murène

Et puis, plongée dans la grande bleue, la Méditerranée, 1ère rencontre avec une murène et un congre, il ne faut pas trop aller les chatouiller car ils ont de belles dents !! Rencontre aussi avec plein d’autres espèces, je ne vous les citerai pas tous vous imaginez bien   !                                                                                                                                  Congre

          La Martinique

Et puis, je pars vers d’autres contrées, plus exotiques, tout d’abord la Martinique, là je bats mon record de profondeur, 50 m et bien je peux vous dire que vous vous économisez, vous ne gesticulez pas dans tous les sens car tout prend une autre dimension, le moindre battement de palme vous demande un gros effort et vous avez l’impression d’être essoufflé comme si vous aviez couru.

Et là nous tombons sur un banc de langoustes, nous les observons sans tenir compte du temps et quand il a fallu remonter, et bien en plein milieu, plus d’air dans la bouteille. Vous vous rappelez quand je vous ai dit que savoir retenir sa respiration pouvait vous sauver la vie, et bien sur ce coup-là, ça m’a bien aidée !

Langouste

Et les langoustes je peux vous assurer que je préfère les voir dans leur milieu naturel que dans mon assiette !!

          La Mer Rouge

Et puis je vais en Mer Rouge, rencontre avec le poisson-napoléon (poisson à grandes lèvres et couleurs vives), il peut peser jusqu’à 200 kg, il est peu farouche et fait la joie des plongeurs qui peuvent l’observer de près, et oui,  il est magnifique.

          Napoléon

Petite anecdote, nous prenions un œuf dur lors du petit déjeuner, nous lui donnions, il le prenait tel quel et recrachait la coquille, c’était drôle.

Malheureusement, il est peu farouche ce qui ne joue pas en sa faveur car il est menacé d’extinction !

Napoléon

Sur une plongée, nous avons même eu l’apparition d’un requin, ouah !! Extraordinaire, un requin évoluant dans son élément naturel, c’est juste d’une beauté sans nom, pour ma part en tout cas !

          La Polynésie Française

Et puis la Polynésie Française. Je n’ai fait qu’une plongée, dans un lagon. Là les moniteurs ont jeté de la viande dans l’eau pour attirer les requins. Bon mise à part le fait que c’est un attrape touristes, j’ai vu une dizaine de requins venir manger.

Je me suis mise à genoux sur le fond et j’ai observé, j’ai bien gardé l’image en mémoire. c’est indescriptible ! C’est vraiment très élégant un requin, je vous l’assure, bon, je ne parle pas du grand requin blanc !!!

 

Voilà, la plongée est quelque chose à essayer, ne pas entendre qui que soit parler. Observer les poissons évoluer. Et puis il y a toutes les plantes.  Non vraiment si vous voulez connaître cette sensation, alors n’hésitez pas ! lancez-vous, pour une plongée d’essai ou pour plus parce que vous trouvez ça génial ! Vous vous retrouverez, le temps de la plongée, hors du temps !

Pour conclure, ma « carrière » de plongeuse s’est achevée il y a plusieurs années, comme je vous l’ai dit. Mais je garde en mémoire toutes ces merveilleuses plongées et ces rencontres avec le monde du dessous !

A bientôt !

Laisser un commentaire