tai-chi

J’ai testé pour vous : le Tai-Chi

La douceur du soleil, le calme matinal, la plénitude en ce début de week-end… Vous l’aurez compris aujourd’hui c’est dé-ten-te !
 Rien de tel pour se ressourcer, allez hop aujourd’hui j’ai testé pour vous le Tai-Chi !

Le Tai-Chi

À la rencontre du Tai-Chi, cet art ancestral qui ouvre sur de profonde réflexion sur soi et son environnement.

Sortez-vous du cliché de la gymnastique chinoise à la mode « conçue » pour maintenir mamie ou papi en forme ! 
Ôtez-vous de la tête l’image de Maître Shifou méditant sagement sur une petite musique zen au pied des bambous !

maitre-shifu
source

Parce qu’en réalité, le Tai-Chi, comme tout art martial interne qui se respect c’est bien plus qu’une gymnastique qui vous harmonise. C’est un héritage et une connaissance profonde de soi en relation avec le monde.

Bon je ne vais pas partir en conférence philosophique sur le Tai-Chi et ses potentiels, je vous rassure 🙂 car là n’est pas le propos !

Le Tai-Chi, l’énergie et vous

energie
pixabay

Allez c’est parti en route pour le dojo !
Confortablement habillée, accompagnée de petits chaussons cocooning, je prends place sur le tatami.

Quelques respirations, place au centrage et commençons.
Échauffement, exercices simples et respiration. Suivi des mouvements de base et autres enchaînement !

Parce que ça parait simple, fluide et harmonieux quand l’on voit faire, mais faites pas trop les malins ^_^ Relativisez, vous en êtes à 20 min de pratique dans votre vie et à face un maître qui a des centaines de milliers d’heures !! 
À moins que vous vous appeliez Ip Man ou Bruce Lee, ne vous placez pas la barre trop haute 😉 Donc ne comparons pas ce qui n’est pas comparable !
Acceptez d’être un peu plus lent que prévu, et rassurez-vous non vous n’avez pas de problème psychomoteur ^_^
La compréhension et l’approche du geste ne peut se faire en 5 min.

À l’arrivée, une heure vite passée où l’on passe un agréable moment.

Ce que j’ai aimé

Le Tai-Chi a été pour moi une révélation. À la base, les trucs à « 2 de tension » ont l’art de me gonfler rapidement, mais là c’est tout à fait différent.
Ça demande un effort pour prendre du temps de faire, de sentir (ou du moins d’essayer). Vous prenez conscience de vos blocages, de l’énergie (ou pas !), et surtout de votre corps !
Plein de petits et gros détails dont l’on a pas conscience ou rarement pour la plupart.

Comme je vous le disais en introduction, le Tai-Chi ouvre sur des réflexions intéressantes sur l’environnement. Les noms des mouvements, toujours très poétiques, sont souvent en relation avec la nature ou les animaux.
« la grue blanche déploie ses ailes » « mouvoir les mains comme des nuages » ou encore « le coq d’or se tient sur une patte »

kung-fu-panda
Le formidable enseignement de la Nature, tout est sous nos yeux mais nous avons perdu cette capacité à voir et nous émerveiller de toutes ces belles choses que nous offre la vie 🙂

En résumé, une expérience agréable pour faire le plein d’énergie. Car le Tai-Chi s’avère une pratique complète alliant équilibre, enracinement, souplesse et force. De plus cet art martial vous offre une réduction de stress.

Pour le plaisir et la beauté des gestes :

Laisser un commentaire