sur_la_via_2

J’ai testé pour vous : la Via Ferrata

Souvenez-vous de cet article signé Joie de Vivre sur la via ferrata 🙂 Après mon escapade au Boréon dans les Alpes-Maritimes, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller essayer cette fameuse “voie ferrée”… Direction La Colmiane, j’ai testé pour vous : la via ferrata !

J’ai testé pour vous : la via ferrata

Semaine active entre randonnée et via ferrata, “la montage ça vous gagne” comme dirait la réclame !
Allez, soyons fou ! Pourquoi ne pas essayer cette activité, “semi” de l’extrême ?! lol !

Via ferrata du baus de la frema

Voici quelques infos, histoire de vous mettre dans l’ambiance concernant la via ferrata  du “baus de la frema” (oui, c’est son nom !) :

  • 1 600 m de longueur d’équipement
  • 5h30 de temps de parcours (si vous avez décidé de la faire en intégralité)
  • 446 m de dénivelée (pour le retour station, c’est sympa, vos genoux apprécieront !)

Pour rappel, vous devez être équipés d’un baudrier et d’un casque.
Facultatif : des gants fins seront les bienvenus (entre les barreaux et les câbles) et de l’arnica pour les bleus lol !
Prévoyez de l’eau et pourquoi pas faire une pause pique-nique à l’arrivée, la vue est magnifique 🙂

Top départ

Alors, si comme moi c’était votre première fois avec un équipement d’escalade, ne perdez pas de temps à comprendre le sens des baudriers… demandez de l’aide à un connaisseur, ça vous évitera de l’énervement pour rien (gardez précieusement votre énergie pour ce qui vous attend ) et vous fera gagner du temps !

Maintenant que vos avez revêtu votre tenue de combat, c’est parti !

Bien sûr, j’oubliais, petit détail : le vide 🙂 Ne vous inquiétez pas au bout de quelques tronçons (1h30 plus tard) ça va beaucoup mieux ! À l’arrivée, vous serez vaccinés et pourrez même décoller votre regard des barreaux sur lesquels vous étiez tellement concentrés au début, afin de faire abstraction du vide !!

Le parcours

parcours
parcours

Parcours très agréable, avec des portions de haut vol à certains endroits !
Si vous cherchez à dépasser votre peur du vide ou une activité physique pour bien dormir le soir,  c’est par ici 🙂

  1. Le Pas du Chamois : la mise en bouche !
  2. Les Aiguillettes : ça commence à devenir sympathique, avec la traversée d’une passerelle de 40 m et du dernier versant pour revenir sur le chemin.
  3. Le Miéjou : après la sensation de vide que vous vous êtes pris dans tout votre être juste avant, “finger in the nose” !
  4. La Grotte : encore des sensations fortes sur les parois, notamment avec une échelle… inversée !!! Un conseil : fredonnez le générique de Fort Boyard pour vous booster et regardez vers le haut, tout se passera bien 🙂
  5. Les Calanques : plus rien ne vous arrête, pas même le pont de singe. Toujours avec le générique de Fort Boyard en tête pour vous mettre en condition. Vous vous octroyez même un petit regard furtif sur l’horizon !
  6. Pilier du Soleil : le meilleur pour la fin, entre “vrai escalade” et parcours aménagé (barreaux) vous prenez plus de plaisir dans l’ascension.
  7. L’arrivée tout là-haut : que du plaisir ! Après l’effort, le réconfort, soufflez et admirez 🙂

La particularité de cette via ferrata, c’est qu’elle associe un brin de randonnée à la grimpette. J’ai bien aimé cette configuration parce que dans un premier temps ça permet de vous remettre de vos émotions entre deux tronçons. Et ça, ce n’est pas négligeable quand vos jambes deviennent tremblantes ! Puis dans un deuxième temps ça permet d’apprécier le paysage.

Un conseil, pour bien profiter et avancer à votre rythme, organisez-vous pour y aller en dehors des périodes d’influence. Rien de plus stressant que d’avoir des gens pressés derrière soi ou des gens en difficulté devant soi, surtout quand vous êtes vous-mêmes en difficulté !

Galerie

 

Laisser un commentaire