résultat

j’ai testé pour vous la teinture Shibori

Views:
3

Bonjour à vous toutes et tous,

Pour ces vacances à la chaleur décroissante je vous propose de découvrir la teinture SHIBORI.  Un atelier qui peut très bien plaire aux grands et aux petits ! Alors n’hésitez plus et lancez-vous dans cette expérience de colorisation textile.

Tout d’abord d’où vient la technique du Shibori ?

« Le terme « shibori » provient du terme japonais « shiboru » qui signifie tordre, presser. Cette technique ancestrale de teinture nous vient du Japon et date du VIIe siècle de notre ère. Autrefois elle était également présente en Chine et en Inde mais c’est au Japon que cet art s’est perpétué et est devenu un art à part entière. A l’époque, le shibori ornait les luxueux accoutrements des Samouraïs ou encore les splendides kimonos de l’époque d’Edo. » source

Le matériel nécessaire pour la teinture shibori :

-des morceaux de tissus d’origine végétale , tels le coton, le lin, la soie pour les plus audacieux, sans motif et de couleur claire. Plus vous aurez de tissus plus vous pourrez essayer différents motifs,

teinture ideal
teinture ideal

-une teinture que vous trouvez dans les grandes surfaces.Il faut qu’elle soit plus foncée que la couleur de votre tissu. (moi j’ai pris la marque Idéal trouvée en grande surface…mais il en existe pleins d’autres ! ),
-du sel (500 gr),
-des gants en plastique,
-des élastiques, petits et grands,
-une aiguille et du fil,
-une casserole et de quoi la faire chauffer,
-une bassine,
-de quoi protéger votre table ou le sol (du papier journal par exemple).

Les étapes à suivre :

  1. Préparation des tissus
  2. Préparation de la teinture-le bain
  3. Le rinçage-lavage
  4. Le séchage-résultat

I.Préparation des tissus.

J’ai découpé 4 carrés de tissu de la même taille.

carre de tissus-mon echantillon
carre de tissus-mon echantillon

Une fois les échantillons prêts, voici la partie la plus amusante et créative.
C’est ici que l’art du shibori opère : Les nœuds !

Voici les différents types de nœuds que j’ai réalisés. 

Ici on ne voit que 3 échantillons, j’ai oublié de prendre le 4e en photo, mais je vous expliquerai comment il a été réalisé.

Il y a des nœuds avec des élastiques et des nœuds réalisés à l’aide d’un point de couture.
Je vous montrerai à la fin quel est celui qui correspond à tel résultat. Attention il faut bien faire les nœuds, ne négligez pas cette partie fondamentale ! Ils doivent être bien serrés.

II.préparation de la teinture-le bain

Une fois les nœuds réalisés, il faut teindre les tissus.

Teinture Shibori matériel necessaire
Teinture Shibori matériel nécessaire

J’ai fait le choix de ne pas suivre à la lettre les indications, comme je voulais une couleur assez prononcée et que j’avais peu de textile à teindre.
J’ai divisé par deux leur proportion afin de pouvoir faire un seconde teinture avec le même paquet.

J’ai donc mis pour 2 litres d’eau et la moitié des quantités conseillées plus 400 gr de sel de cuisine qui permet de fixer la couleur.

Commencez par faire chauffer l’eau dans une casserole.
Une fois que l’eau bout légèrement transvider dans une bassine, ajoutez en premier le sel et tournez l’eau jusqu’à sa dissolution. Ajoutez la couleur et le fixateur.
Maintenant il est temps de plonger vos tissus.
Je les ai laissés 30 minutes en tournant l’eau toutes les 5/10 minutes.

II.Le rinçage-lavage

Une fois les trente minutes écoulées, il faut les sortir (n’oubliez pas les gants).
Rincez les abondamment sous l’eau, puis si possible lavez les avec un peu de lessive, rincez de nouveau. Rincez jusqu’à ne plus avoir d’eau colorée qui en ressort surtout selon l’utilité que vous en aurez.

IV.Le résultat-séchage

Vous aurez deviné il faut maintenant couper les nœuds.
Et là, tindim, whoua ! Que c’est beau !
Hé oui la magie a opéré !
Il ne reste plus qu’a faire sécher et à repasser.

voici la correspondance des nœuds aux résultats : 

-1er shibori:

carre de tissus-mon échantillon
carre de tissus-mon échantillon
1er plie
1er pli
2èm plie
2èm pli
3èm plie
3èm pli
Les noeuds avec aiguille et fils
Les nœuds avec aiguilles et fils
Resultat :)
Resultat 🙂

 

-2e shibori:

Shibori élastiques
Shibori élastiques

entre chaque petit boudin il y a des pièces, 10 ct, 50 ct, puis un bouchon de bouteille d’eau pour le plus épais.

résultat
résultat

-le 3e shibori:

Les noeuds-shibori
Les noeuds-shibori

Ici j’ai fait un peu de tout, à la fois de simples nœuds, puis un nœud avec une pièce et un froissé dans la coin noué avec du fil à l’aiguille.

resultat-shibori
resultat-shibori
shibori-résultat zébré
shibori-résultat zébré

Pour avoir ce résultat zébré j’ai enroulé mon tissu autour d’un tube. Puis je l’ai ficelé en spirale tout du long. Avant de le tremper dans la teinture j’ai tassé au maximum le tissu au bout de mon tube.

Voila j’espère que ce petit tuto sur le shibori vous aidera à vous lancer dans cette belle expérience ! 🙂

 

Laisser un commentaire