Ginkgo Biloba

 

L’histoire du Ginkgo Biloba

Ginkgo Biloba ou encore surnommé arbre aux quarante écus.

Un arbre rempli d’histoires et de forces.

Le jardin botanique de Tours est le plus ancien jardin public de la ville, rŽalisŽ en 1843, ˆ l’initiative du pharmacien Jean Anthyme Margueron (1771-1848) sur l’ancien lit du ruau Saint-Anne. Un parc animalier et une orangerie sont amŽnagŽs en 1863, des serres – chaudes, tides et froides – sont ajoutŽes en 1890. La visite est gratuite.
Au premier plan : Ginkgo biloba, sequoiadendron giganteum

Histoire

Cette Arbre tire ses origines du Sud-est de la Chine. Le ginkgo ne fut introduit au Japon et en Corée qu’au XIIème siècle par les moines ayant séjourné en Chine. Le Ginkgo devint alors un arbre mythique encore aujourd’hui très vénéré dans toute l’Asie.

En Asie, le bois de ginkgo fut souvent utilisé dans l’architecture, la menuiserie et le mobilier, mais aussi les ustensiles, l’artisanat ou les instruments de musique. Le ginkgo fut d’abord employé dans la construction des temples qui ont longtemps eu le privilège impérial de pouvoir cultiver ces arbres sacrés. Le mobilier rituel de ces édifices était parfois également réalisé en ginkgo. Les moines du Tibet attribuaient aux décoctions tirées des feuilles de ginkgo la même puissance magique qu’avait l’infusion de thé : maintenir l’esprit en éveil lors des longues séances nocturnes de méditation.
Les moines chinois plantèrent des spécimens dans leurs temples.

Le Ginkgo devient alors rapidement un arbre sacré des temples shintoïstes.

Ainsi, sur les 1600 arbres géants classés monuments naturels au Japon, les ginkgos représentent plus d’ un 1/4 des arbres protégés.

Étymologie

https://pixabay.com/p-610016/?no_redirect

Au Japon, comme l’a écrit Kaempfer en 1720, l’arbre est appelé ichô ou ginnan, ce qui signifie ” arbre aux abricots d’argent”.

 

 

 

 

 

Transparence_des_feuilles_de_Ginkgo_Biloba

L’appellation courante de cet arbre au Japon est itsjo ( prononcer itchô ). Ce nom vient du chinois Ya-Tchio, littéralement « patte de canard », en référence à la structure palmée de la feuille bilobée.

Un autre nom pour cet arbre date de 1780 on le doit à Pétigny, botaniste français amateur, qui acheta en Angleterre les cinq premiers arbres ramenés en France. En calculant le prix de son achat par rapport à celui du repas qu’il offrit à son fournisseur, Pétigny surnomma ses arbustes ” arbres aux quarante écus”. Selon une autre version des faits, le botaniste anglais aurait proposé le lendemain de reprendre pour ce prix-là un seul des plants parmi les cinq qu’il avait vendus la veille. Presque tous les Ginkgos de France descendent de ces cinq plants importés d’Angleterre par Pétigny. Le nom d’arbre aux quarante écus rappelle également que les feuilles, en automne, peuvent faire penser à des écus en or !
Le nom de ” noyer du japon”, ou encore «L’arbre aux abricots d’argent »
, vient de la ressemblance approximative de ce qu’on appelle les “fruits” du Ginkgo, contenant une amande comestible, avec les noix.

L’espèce est dioique, c’est à dire qu’il existe des spécimens mâles et des spécimens femelles, séparés, comme le Kiwi. 🙂

Sa légende Immortelle

683px-Ginkgo_Biloba_Leaves_-_Black_Background

Il serait un arbre immortel pour deux raisons,

la première est qu’au bout de 100 ans il crée des excroissances nommées chichis qui rejoignent le sol. Ainsi de nouveaux des troncs, des nouveaux arbres apparaissent un peu comme le système du framboisier 😉 mais en géant.

De plus Le Ginkgo Biloba était généralement planté près des temples en Asie, au Japon et à Hiroshima…. Oui cette arbre a résisté à l’explosion nucléaire d’Hiroshima le 6 avril 1945. Dès le printemps 1946 un Ginkgo Biloba situé à 1 kilomètre de l’épicentre de l’explosion a bourgeonné…. Époustouflant non ?

Un végétal capable de renaître après une telle horreur qui à fait 75 000 morts en quelques secondes…. 🙁 arrive à renaître en quelque mois seulement….

Il a également beaucoup de bienfaits médicinaux, comme l’amélioration de la circulation sanguine. C’est un puissant anti-oxydant, aide à la régénération du cerveau et sa mémoire…

si vous voulez en savoir plus : http://viagallica.com/v/arbre_aux_quarante_ecus.htm

Laisser un commentaire