renard_coucou_c_est_moi

Escapade au Boréon… la porte du Mercantour

Un peu de vacances, beaucoup d’air pur ! Je vous emmène en randonnée avec moi pour une escapade au Boréon, la porte du Mercantour 🙂

Le Boréon, la porte du Mercantour

Situé dans l’extrême sud-est de la France et frontalier avec l’Italie. Le Parc National du Mercantour s’étend sur 1 762 km2 (inclus 6 vallées !) et regorge de richesses extraordinaires qui émerveilleront vos sens 🙂

Le Parc National du Mercantour se compose d’une diversité époustouflante grâce à la variation de l’altitude et aux diverses influences climatiques et géologiques.
En quelques chiffres… la flore c’est 2 000 espèces de plantes (200 rares et 30 endémiques), quand à la faune comptez 58 espèces de mammifères et 153 espèces d’oiseaux. Eh oui, ça fait du monde 🙂

Le Boréon

« La haute vallée du Boréon, couverte d’une forêt sombre de sapins et d’épicéas qui encercle un lac artificiel, est un site protégé depuis plus de 50 ans où la faune s’observe facilement. Ce lieu verdoyant est le point de départ de nombreuses randonnées, notamment vers le lac Nègre et le lac de Trécolpas. On rejoint également le refuge de la Cougourde situé au pied de la cime de Cougourde et sa fameuse face ouest, haute de 400 mètres très parcourue par des alpinistes de tout niveau.» source

Au départ de Nice, le Boéron est facile d’accès, en moyenne 1h15.

Plusieurs randonnées sont accessibles au départ de la Vacherie du Boréon ou du col de Salese. Plus d’info ici 🙂

Aujourd’hui nous choisissons l’itinéraire pour se rendre au lac de Trécolpas pour pique-niquer. Je vous mets la fiche descriptive ici.

Nous voilà en route sur les sentiers menant au lac. C’est parti pour 9 km de marche (AR), soit 4h et 576 m de dénivelé. Autant vous dire que vous dormirez bien le soir !

Le Boréon et le lac de Trécolpas en image…

À défaut de vous blablater des heures sur l’itinéraire choisi en vous indiquant la direction à suivre… Je préfère grandement m’abstenir de tout commentaire pour laisser place aux images, car elles seront beaucoup plus évocatrices que de simples mots 🙂

Les temps forts

    • J’ai beaucoup aimé les différentes ambiances rencontrées sur le chemin.
      La magie qui s’opère entre les différents niveaux d’altitudes. Les paysages changent en fonction de la végétation. Tantôt verdoyants, tantôt désertiques !
      Cependant je ne vous cacherai pas ma « légère » déception en découvrant le lac gelé. Un « tout ça pour ça » a retentit dans ma tête avec cette sensation d’être au-delà du Mur de Games of Thrones ! « Attends, y’a un Marcheur Blanc qui arrive là-bas !!! », non je rigole mais ça aurait pu arriver 😉 Enfin c’était tout de même très beau.
    • Éveil des sens… festival d’odeur ! Si comme moi vous êtes sensibles aux odeurs et que vous pouvez vous laisser emporter par des essences si subtilement offertes par la Nature, vous serez conquis ! Laissez-vous littéralement enivrer par ce doux parfum de forêt où vient se mêler une fragrance de pin Silvestre…
      Indescriptible, tout simplement exquis 🙂
  • Côtoyer les animaux. Entre faire un bout de chemin avec un bouquetin comme guide ou manger en même temps qu’un chamois et sous l’oeil avisé d’un renard…
    Le Parc National du Mercatour, c’est ça ! Des rencontres et des visites surprenantes.
    Le seul bémol et assez conséquent à mes yeux, c’est la bêtise humaine. Pourquoi les gens s’obstinent à vouloir donner à manger aux animaux ? Eh oui, ce petit renard n’a fait bien de la peine. Au début c’était mignon de le voir venir à notre rencontre, sauf que lorsque l’on s’est aperçu qu’il venait réclamer de la nourriture… J’ai trouvé ça tout de suite moins mignon ! Bien qu’habitué à l’homme, il n’a montré aucun signe agressif ou suspect, mais bon cela reste un animal évoluant à l’état sauvage. Nous nous devons de le respecter 🙂

Pour conclure, si vous aimez la nature et marcher, n’hésitez pas une seconde. Venir découvrir ou re-decouvrir le Parc National du Mercantour, vous serez comblé 🙂

Laisser un commentaire