Australie – dernière étape

Australie : dernière étape de ce périple aux antipodes.

Je continue à descendre dans le sud de Perth, le long de la côte avec des haltes régulières au gré des parcs nationaux,

 

 

 

de petites villes et des vignes car vous le savez certainement l’Australie est un producteur de vins. Donc passage obligé à Margaret River, petite région viticole qui jouit d’un prestige croissant dans les milieux des œnologues avertis.

Il pleut des cordes, je me retrouve perdue sur un chemin pas très « avenant » pour le camping-car et au bout de ce long chemin un magasin de producteur viticole et de fromages. Dégustation des deux et en lui disant que je suis française, il va me chercher des fromages bien coulants et avec beaucoup de goût si je peux le dire ainsi !

Les nuits se passent dans les campings, plus faciles pour tout, les puristes du camping-car diront que ce n’est pas le top mais bon, pour moi c’est effectivement la facilité mais ça me convient !

Parcs nationaux

          Walpole-Nornalup

Chemin faisant, je me retrouve dans un parc « Walpole-Nornalup » où les arbres sont immenses  et où un passage vertigineux par la cime des arbres a été créé, franchement c’est extraordinaire mais attention au vertige !

 

 

 

 

 

 

 

Puis je repars sur Perth afin de partir un peu vers le Nord, il est bien évident que le retour a pris quelques jours et là j’ai emprunté la route à l’intérieur des terres.

          Pinnacles

Me voilà partie plus au nord de Perth, il me reste quelques jours avant de repartir. Je veux voir un endroit qui s’appelle « les Pinnacles », une étendue de sable avec des roches érigées un peu partout. Ce jour-là, le ciel est passé par toutes les couleurs du bleu au gris avec toutes les nuances possibles.

 

J’ai voulu faire le tour à pied, j’étais la seule et bien par moment c’était, comment dire, pas très rassurant. L’impression de me retrouver sur une autre planète. Un endroit hors du temps, extraordinaire !

De retour au camping-car, j’ai eu la bonne surprise de voir que j’avais laissé les phares allumés, plus moyen de démarrer, perdue au milieu de nulle part, là la sensation était assez particulière pour ne pas dire un peu angoissante !

Je poursuis mon avancée, parfois la route est droite et puis au bout apparition d’une ville, c’est marrant !

          Les animaux

J’essaie de marcher le plus possible pour découvrir la nature, les animaux,  c’est un moment merveilleux de liberté totale.

 

 

 

 

Je retrouve les koalas

               Elle n’est pas belle la vie !

 

 

 

Je retrouve les pélicans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

des cacatoès par centaines, en voilà 2 spécimens

 

 

Un échidné traverse devant le camping-car, vous imaginez, je m’arrête.

Il fait partie de la même espèce que l’ornithorynque, donc pond des œufs et allaite ses petits.

L’échidné, animal adorable et recouvert de piquants à la manière d’un hérisson ou d’un porc-épic, dispose même d’une poche, à la façon des marsupiaux. Il est doté d’une fourrure plus ou moins épaisse sous ses piquants. Lors de la saison des amours, en hiver, il se déplace parfois en convoi : une femelle suivie de plusieurs mâles impatients de lui faire la cour !

http://www.australia-australie.com/articles/les-marsupiaux/

 

 

Puis je repars sur le chemin du retour, là j’emprunte le même chemin car la côte est belle.

 

Arrivée à Perth, je rends le camping-car et direction l’aéroport pour la France, toutes les belles choses ont une fin !

Voyage extraordinaire vous imaginez bien, j’ai vu bien peu de choses mais des images plein la tête et bien sûr le désir de retourner dans ce pays pour découvrir encore et encore ….

Je vous donne rendez-vous pour d’autres découvertes, en France ou ailleurs, alors à très bientôt !

Laisser un commentaire