Australie – 3e étape

3e partie de ce voyage.

2,5 jours passés dans l’Indian Pacific, ponctués d’arrêt.

Australie : Indian Pacific

Cabane pour les prisonniers

1ère halte après Adélaïde, Cook, au milieu de nulle part. 2 cabanons qui pourraient ressembler à des toilettes, il n’en n’est rien ! Ce sont des « geôles » au temps où le prisonniers anglais étaient envoyés en Australie. Lors des arrêts pendant le transport, ils étaient enfermés dans ces cabanons pour les avoir à l’œil !

 

 

Dingo

Peu après le départ de Cook, j’aperçois un dingo, ce « chien » sauvage si mal aimé, entre chien et loup, accusé de tous les maux car selon les éleveurs c’est lui qui s’attaquerait au bétail. Mais il y a beaucoup de chiens errants, devenus sauvages qui s’attaquent au bétail et « nuisent à la réputation du dingo ».

Particularité de ce chien, pour se défendre il n’aboie pas, il éternue.

Il a d’autant plus mauvaise réputation car il serait à l’origine de la construction de la plus grande clôture au monde au début du siècle dernier, clôture qui s’étend du Queensland à l’Australie Méridionale, environ  5 320 km de barbelés qui sont inspectés tous les jours pour protéger les troupeaux de moutons de ce chien. Source

          La plaine de Nullarbor

Puis traversée de la plaine désertique de Nullarbor, là où se trouve la ligne droite la plus longue au monde, 478 km.

Non, le temps ne me paraît pas long, même si les paysages sont désertiques et pourraient sembler monotones et bien je ne me lasse pas.

Une 2e halte dans une petite ville, Kalgoorlie, capitale australienne de l’or, il fait nuit, juste le temps de trouver un restaurant, de prendre un repas et hop je repars.

          Perth

Et puis arrivée à Perth tôt dans la matinée.

Perth

Une ville où le calme règne, direction l’hôtel et je repars faire un tour dans la ville. Marche et petit train pour la découverte des différents lieux.

 

 

 

Un parc à Perth
Des baobabs

 

 

Je m’arrête dans parc superbe, une étendue verdoyante et peuplée d’oiseaux, avec une vue plongeante sur la ville et j’allais oublier, des très beaux arbres.

 

          Voyage en camping-car

Le lendemain matin, récupération d’un camping-car, pour la découverte d’une petite partie de l’Ouest.

Freemantle

Direction Freemantle, au sud de Perth. Petite ville sympathique, animée, de beaux bâtiments.

 

 

Maintenant, il faut que je trouve un endroit pour garer le camping-car pour la nuit. C’est la 1ère fois que je voyage en camping-car, cette 1ère nuit est épique, je me gare sur un parking, bof, bof mais bon c’est la 1ère nuit, je trouverai mieux les jours suivants.

 

Un beau coucher de soleil

1er coucher de soleil, il paraît que les couchers de soleil en Australie sont les plus beaux ! Ce n’est pas moi qui le dit.

 

 

 

Et bien figurez-vous que les nuits sont fraîches et le petit duvet n’a pas été suffisant pour me préserver du froid. Bon d’accord je suis de nature frileuse !

Bon, je ne vais pas m’arrêter à ce genre de petits détails.

          Les réserves naturelles et leurs animaux

Je longe la côte et m’arrête au gré de mes envies. Je vise les réserves naturelles, au vu de l’étendue du territoire, ce n’est pas trop difficile d’en trouver, l’Australie en regorge !

Kangourous

Yalgorup, au détour d’un chemin, une étendue peuplée de kangourous, des dizaines et des dizaines qui me regardent dès que j’apparais dans leur champ de vision. Vous imaginez que mon appareil a chauffé.

 

 

 

Kookabura

 

Sur une branche, un kookabura. Il attendait de se faire photographier !

 

Autre nom de cet oiseau le martin-pêcheur géant, c’est l’oiseau le plus réputé d’Australie, on ne le trouve qu’en Australie. Petite histoire, il a un chant particulier qui semble-t-il fait penser à un rire, je ne l’ai pas entendu. Le couple reste fidèle toute la vie, ce n’est pas beau tout ça !  Il se nourrit de lézards, d’insectes et même de serpents ce qui peut être dangereux pour lui au vu du nombre d’espèces dangereuses sur ce territoire.

 

Emeu

 

 

Et puis, une apparition, un émeu, qui se sauve dès qu’il me voit, « course-poursuite » afin de pouvoir faire quelques photos, de loin bien sûr. Super, j’ai réussi !

 

 

 

Voyager en camping-car change et j’avoue que c’est agréable de ne pas être tributaire d’hôtels ou de transports en commun. Par la suite, je recherche un camping afin de recharger les batteries.

Voilà, je termine ce 3e post et je vous donne rendez-vous pour le prochain, à très bientôt !

Laisser un commentaire