Aliénor d’Aquitaine : Reine de France et d’Angleterre

Il y a quelques jours, je suis tombée sur l’émission « Secrets d’histoire », de Stéphane Bern. Je m’intéresse de très loin à l’histoire. 😉 Mais Aliénor d’Aquitaine a bousculé les principes du XIIe siècle, si je puis dire ! Et j’avoue que sa vie m’intéresse. 😉 Elle divorça du Roi de France, s’ensuivit l’annulation du mariage, elle participa aux croisades entre autres choses. Et puis, elle fut la seule dans l’histoire, à devenir et Reine de France et Reine d’Angleterre !

Je n’ai toutefois pas la prétention de vous faire un post reprenant la vie entière d’Aliénor. Vous trouverez dans les sources ce qu’il faut pour en savoir plus sur cette femme hors du commun. Et bien sûr l’émission « Secrets d’histoire » qui reprend l’essentiel de sa vie.

Petite présentation d’Aliénor d’Aquitaine

Terres d'Aliénor
Terres d’Aliénor

Source image

Aliénor d’Aquitaine ou Éléonore d’Aquitaine  (ou de Guyenne) est une reine de France, puis reine d’Angleterre, née vers 1122, morte en 1204. Elle était fille de Guillaume X, dernier duc d’Aquitaine, qui mourut à Compostelle le vendredi saint de l’an 1137. Avant de partir, ce prince avait légué ses États (Aquitaine, Poitou) à sa fille unique et l’avait fiancée à Louis, fils du roi de France, plus tard Louis VII . Elle  l’épousa, âgée seulement de 15 ans, et lui apporta en dot le duché de Guyenne, avec la Gascogne, la Saintonge et le Poitou. L’Aquitaine jusqu’aux Pyrénées fut ainsi ajoutée aux domaines des Capétiens. Source

Elle a bouleversé la tradition masculine du pouvoir en s’occupant de ses terres et en assurant la régence. Séductrice, elle est à l’origine de l’amour courtois ; intelligente et cultivée, elle protège les troubadours,  les poètes et romanciers. Source

Aliénor, Reine de France

Roi Louis VII
Le Roi Louis VII

Source image

Donc à 15 ans, Aliénor épouse le Prince Louis de France, futur Louis VII et devient Reine de France à l’avènement de Louis VII. Et c’est à partir de ce jour qu’elle fait son entrée sur la scène politique du XIIe siècle.

Une petite précision, Louis VII ne devait pas être le Roi, il a reçu une éducation auprès de Moines. A cause de la mort de son frère aîné suite à une chute de cheval, le Prince Louis de France se retrouve à la tête du royaume.

Aliénor, habituée à la joyeuse cour d’Aquitaine, avec ses troubadours et son amour courtois, trouve la cour de Paris sinistre. De ce fait, Aliénor est jugée provocante par la cour de France, habituée bien sûr, à plus d’austérité.

En 1145, Aliénor met au monde une première fille, Marie. Marie de France qui épousera le Comte de Champagne Henri 1er et mourra en 1198.

La même année, Aliénor et le Roi annoncent leur intention de partir en croisade.

          La 2e croisade

A  la base, la croisade reste une initiative pontificale, c’est donc le Pape Eugène III qui réagit afin de proclamer celle-ci. Elle a donc pour but affiché de « récupérer » des lieux saints aux « mains » de l’empire arabe.

Le 12 mai 1147, le Roi et la Reine partent donc pour cette 2e croisade, croisade menée en coordination avec l’armée de Conrad III, Empereur du Saint Empire Romain Germanique.

Route de la 2e croisade
Route de la 2e croisade

Source image

Cette croisade s’achèvera en 1149 et s’avèrera être un échec total pour les croisés qui rentrèrent en Europe sans avoir remporté de victoire militaire en Orient. Source

Au retour de cette croisade, le Roi veut répudier son épouse car la Reine aurait des aventures extra-conjugales et surtout ne lui donne pas d’héritier mâle …. Ils finissent par se réconcilier grâce à l’ami du Roi, l’Abbé Suger et une 2e fille naît en 1150, Alix qui épousera le Comte de Blois, Thibault le Bon et mourra en 1195.

Mais cette réconciliation ne dure pas, le couple se sépare donc et le mariage annulé pour consanguinité en mars 1152. De ce fait, elle récupéra ses domaines aquitains qu’elle avait apportés en dot à la cour de France en 1137.

Mais en recouvrant sa liberté, elle devra se mettre à l’abri de seigneurs attirés par le fait qu’elle soit à nouveau « libre ».

Aliénor, Reine d’Angleterre

Henri II et Aliénor
Le Roi Henri II et la Reine Aliénor

Source image

2 mois après son divorce, elle se maria avec Henri Plantagenêt, héritier de la couronne d’Angleterre. Il fut proclamé Roi d’Angleterre le 25 octobre 1154 et prend le nom d’Henri II.

8 enfants naîtront de leur union dont 2 furent Roi d’Angleterre : Richard Cœur de Lion et Jean Sans Terre.

Possessions anglaises
Terres anglaises

Source image

La vie avec Henri II ne lui donna pas ce qu’elle souhaitait. Le Roi ne voulait pas lui donner de pouvoir, elle devait élever leurs enfants. Elle restait Duchesse d’Aquitaine mais c’est le Roi qui régentait la région.

Aliénor se réfugie en Aquitaine, rentre donc en conflit contre son mari et incite ses fils à se rebeller contre leur père, le Roi. Vous  imaginez bien que cette situation ne convient pas à Henri II, il la capture et ne lui pardonnant pas ses écarts, il « l’emprisonne »  durant 15 ans. Ce n’est qu’à la mort d’Henri II, en 1189, qu’Aliénor recouvrera sa liberté. Elle revient donc aux affaires après ces 15 ans de captivité.

 

Richard Coeur de Lion
Le Roi Richard Coeur de Lion

Source image

Richard Cœur de Lion est son fils préféré, il est Roi d’Angleterre. Celui-ci part pour la 3e croisade et durant son absence, Aliénor régente le royaume.

La 3e croisade est un nouvel échec et Richard est fait prisonnier sur le chemin du retour par Léopold de Habsbourg (il l’avait humilié en terre sainte) et livré à l’Empereur Henri VI. Il sera délivré contre une forte rançon. Aliénor amènera elle-même la rançon à l’Empereur. Suite à son déplacement, la libération de Richard est un succès.

Retraite d’Aliénor

Dès lors, Aliénor se retire à l’Abbaye de Fontevraud, sur ses terres, afin de couler des jours paisibles après une vie de Reine bien remplie.

Mais l’agonie de  Richard Cœur de Lion suite à une blessure importante,  la précipite à son chevet. Richard meurt en 1199.

Jean Sans Terre
Le Roi Jean Sans Terre

Source image

A la mort de Richard, la couronne d’Angleterre revient donc à Jean Sans Terre, qu’elle sait peu fiable. Elle reprend donc du service afin d’éviter au royaume Plantagenêt de courir à la catastrophe.

Mais malgré les efforts importants d’Aliénor afin de promouvoir la paix entre la France et l’Angleterre, début mars 1204, c’est le début du naufrage de l’Empire Plantagenêt.

 

Aliénor meurt le 31 mars 1204, elle ne verra pas ce naufrage.

Extrait secret d’histoire – Stéphane Bern

Voilà, en résumé, la vie d’Aliénor d’Aquitaine, 2 fois reines,  de France puis d’Angleterre. Femme de pouvoir, de tête, qui a parfois mis à mal le pouvoir masculin au XIIe siècle.

J’espère que ce long post vous aura intéressé. 😉

 

Source image mise en avant : http://iletaitunefoisunjour.over-blog.com/2015/05/18-mai-elienor-femme-d-exception-reine-de-france-puis-d-angleterre.html
Source livre : Sur les pas de Aliénor d'Aquitaine - Amaury Chauou - Éditions Ouest-France

Laisser un commentaire