A la rencontre du gypaète barbu

Bonjour amies et amis internautes 🙂

Un post sur un sujet qui me tient à cœur, la sauvegarde de notre environnement et des divers animaux qui peuplent nos contrées.

Image

Gypaète barbu : majestueux !

Il en est un parmi tant d’autres qui m’a toujours fasciné, le gypaète barbu, ce rapace avec ses 2,80 d’envergure, et oui cela en fait le plus grand rapace d’Europe et je peux vous dire que c’est impressionnant.

N’est-il pas magnifique et majestueux !

 

Image

En vol, impressionnant !

J’ai eu l’occasion de le rencontrer, bon, fortuitement bien sûr car pour le voir c’est loin d’être facile. Un jour de randonnée à ski par grand vent, nous nous sommes abrités derrière une butte de neige pour pouvoir déjeuner tranquillement, soudain une ombre au-dessus de nous nous fait lever les yeux, nous avons vu ce rapace immense, environ 2 m au-dessus de nos têtes, il a été aussi surpris que nous et, en 2 temps 3 mouvements, il avait disparu. Cette rencontre a duré que quelques secondes mais reste bien  présente dans ma mémoire, randonnée extraordinaire je  peux vous l’assurer !

Présentation du gypaète barbu

Image

Je vais donc vous parler brièvement de ce rapace.  Il a été tué jusqu’au dernier au début du 20e siècle car il jouissait d’une très mauvaise réputation. Tout d’abord parce qu’il a le bord des yeux rouges, s’agrandissant par stress.
Il aime se baigner dans des eaux boueuses ferrugineuses ce qui confère à son plumage une couleur rouge/orangée après ce bain. Il était considéré comme un « tueur », du fait de son envergure, on disait de lui qu’il pouvait venir enlever les jeunes enfants et les manger et qu’il se baignait dans le sang de ses victimes et oui tout cela n’aide pas à rester en vie !!! Vous comprenez pourquoi il a pu faire peur.

La 1ère réintroduction s’est faite en Autriche en 1986 puis a été suivie dans les Alpes du Nord en 1987. A ce jour, il a pu être réintroduit dans tous les massifs montagneux de France avec plus ou moins de réussite.

http://www.gypaete-barbu.com/2/decouvrez-le-gypaete/5/de-la-legende-a-la-realite/34/de-retour-dans-les-alpes.html

Nourriture/Habitat/Reproduction

Image : http://www.rapaces.lpo.fr

Gypaète barbu : la nourriture

Ce rapace est un nécrophage, il se nourrit donc de cadavres d’animaux se tuant en montagne. Il a donc un rôle important de nettoyage de la montagne afin d’éviter la contamination des sources par les cadavres en décomposition. Il se nourrit de ligaments, de pattes et de 80 % d’os. Son système digestif étant adapté à la consommation de ces derniers et qu’il peut casser en les laissant tomber de très haut.

Toutefois par pénurie de nourriture, il peut capturer des proies vivantes (bébé izard, petits mammifères, lézards …).

Image

Gypaète en couple

Ce rapace ne se reproduit qu’à l’âge de 7 ans mais les couples peuvent se former avant. Le nid est construit à l’abri des intempéries entre 1 300 et 2 600 m.
La femelle peut pondre de 1 à 2 œufs qui éclosent en une cinquantaine de jours. Mais à l’éclosion, le plus fort pour se nourrir fera périr l’autre.

 

Voilà très succinctement une présentation du gypaète barbu, n’hésitez pas à cliquer sur les liens pour en savoir plus sur ce rapace.

Il se peut qu’un jour, vous aussi, vous ayez la chance de vous retrouver sur sa route,  il est vraiment majestueux 🙂

http://rapaces.lpo.fr/gypaete-barbu/presentation

 J’espère que ce post vous aura intéressé. Je vous donne donc rendez-vous pour d’autres découvertes.

Laisser un commentaire